Deux chauffeurs de minibus et leurs trente-six passagers avaient été pris en otage par un gang de la capitale. Il n’a pas été précisé si une rançon a été versée.

Une manifestation pour exiger la paix et la sécurité dans le quartier de la Plaine à Port-au-Prince, en Haïti, le 6 mai 2022. L’escalade de la violence des gangs a incité les Haïtiens à organiser des manifestations pour exiger des quartiers plus sûrs. ODELYN JOSEPH / AP
Une nouvelle prise d’otages à Haïti a connu un dénouement heureux et rapide. Les trente-huit personnes enlevées vendredi à Port-au-Prince par un gang, alors qu’elles s’apprêtaient à voyager à bord de deux minibus vers le sud d’Haïti, ont été libérées samedi 11 juin.

« Les passagers qui avaient été kidnappés ont été libérés, et les deux bus, récupérés ce 11 juin », a déclaré sur Twitter l’association des propriétaires et des chauffeurs d’Haïti (APCH) qui ne précise pas si une rançon a été exigée et versée aux ravisseurs.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published.